Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Publié le 2 Novembre 2012

Je ne vous avais jamais fait de tuto, tiens! Alors en voici un, ça casse pas trois pattes à un canard, mais ça peut servir si toi aussi tu as envie que tata Raymonde trouve sous son sapin de Noël un peu de chaleur avec des vrais morceaux d'artisanat Français dedans.

Le tuto du jour il va t'apprendre a faire ça :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

(t'as pas le droit de rigoler, j'ai sacrifié mes stores pour toi.)(J'aurais pu faire mes poussières aussi.)

AAAAAAAAAAAAAAAAALOOOOOOOOOOORS.

on va y aller par étapes!

D'abord, je te présente la photo la plus pourrie de l'univers. C'est ton patron.

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Ce patron il va te servir à couper en tout 8 pièces dans du tissu, 4 dans de l'entoilage (je n'ai pas entoilé le miens, il est autoporté souviens toi). Alors c'est 8 morceaux au choix dans le même tissu, deux, trois, quatre, huit tissus différents. j'ai pris huit fois le même et joué sur le sens des motifs.

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

(Moi j'ai piqué les stores de ma mémé mais t'es pas obligé).

Une fois que tout est coupé, que tu sais dans ta tête comment tu vas les assembler, tu prends tes poissons, tu en assembles deux face contre face et tu couds

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

tu crantes...

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

(wouaaaaaaaaaaaaaaaah)

et recommences avec un troisième :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Tu couds le quatrième sur le troisième ET sur le premier. ça te donne ça :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

la classe non? Donc là tu recommences pour en faire un deuxième, avec les quatres pièces qu'il te reste. Normalement. SI le chien ne les a pas encore digérées.

C'est bon? tu as donc ça :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Ensuite, tu les emboites l'un dans l'autre, face contre face toujours.

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

là on va coudre les bords exterieurs ensemble, en laissant une ouverture d'une dizaine de centimètres pour pouvoir retourner une fois fini, et en prenant garde à ce que les coutures du pochon interieur et celles du pochon exterieur soient alignées.

Ca donne ça :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Tu retournes tout par le trou et tu obtiens ça :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Là il faut rerentrer les deux parties l'une dans l'autre, et, à ce stade là, moi j'ai déjà repassé douze fois toutes les coutures parce que je suis une folle de la couture applatie. Mais là, vraiment, il FAUT repasser les bords du pochon sinon ça va faire tout bossu.

Bon, si tu as tout bien suivi, là, maintenant, il y a encore un trou dans le pochon, les 10cm prévus pour le retourner :

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Il y a donc deux solutions : refermer à points invisibles épicétou.

OU

Surpiquer tout le tour de ton pochon autoporté de la mort qui tue. c'est ce que j'ai fait, parce que je suis une feignasse, que sortir une aiguille blablabla je Déteste ça, et que je trouve que la surpiqure fait plus fini. Et ça empeche les tissus de bouger et de ne plus être en phase ou bout d'un moment.

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

ET voila, le pochon autoporté de la mort qui tue est FI-NI!

Alors, Tata Ginette, on n'est pas contente????

SI jamais tu te sentais kamikaze de ouf et que tu décidais de le réaliser toi aussi, ça me ferait très très plaisir de voir ce que ça donne.

Bonne journée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le pochon autoporté ou le Tuto de la mort.

Rédigé par Sandrillon

Publié dans #tuto, #pochon, #vide, #poche, #cadeau, #noel, #tata raymonde

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci!
Répondre